mardi 24 février 2009

La fête en prend un coup...

20 février 2009... Le conseil d'école est réuni pour aborder les divers points à l'ordre du jour.

Le point 3 "fête de l'école et Kermesse" est attendu avec impatience par les représentants de parents d'élèves. En effet, même si ce sont les enfants qui nous offrent ce spectacle, nous avons gardé notre âme d'enfant et adorons être mis au courant en "avant première" du thème du spectacle !

Sauf que cette année il n'y aura pas de thème. Non, non, pas comme l'an dernier où il s'agissait d'un thème surprise gardé secret jusqu'au (presque) dernier jour... là il n'y a pas de thème du tout, tout simplement parcequ'il n'y aura pas de spectacle...

Ce samedi de fête, ce spectacle magnifique mettant en scène tous les enfants et les enseignants jusqu'au final où tous se retrouvent ensemble à danser dans un tourbillon de couleurs, auquel nous avait habitué l'équipe enseignante avec Mme Haidon en tête sont remplacés cette année par une "semaine festive" du 15 au 19 juin.

Chaque classe fera son petit numéro le soir après la classe, chacun de son côté (youpi c'est ça la fête !) et le vendredi, le clou de la semaine, la kermesse de l'école... de 16h30 à 19h00.

Dommage pour les parents qui bossent, ils vont louper toutes ces magnifiques festivités...
Dommage pour les enfants : terminée l'attente impatiente du jour J, terminés les rêves, terminés les beaux souvenirs...



Fête de l'école Dondaines-Dupleix, juin 2008 (ci-dessus - montage Alexandra)
Fête de l'école Dondaines-Dupleix, juin 2007 (haut de l'article - montage Fred)


1 commentaire:

Déb a dit…

C'est mon 1er enfant... J'ai assisté à cette même école aux fêtes de fin d'année de mon frère, toujours réussies... J'allais aussi aux fêtes d'écoles de ma filleule. C'est l'occasion d'une fête familiale où le travail des enfants et des instituteurs sont mis en avant
Quelle DECEPTION ! Ne baissons pas les bras devant tous les obstacles des soi-disant réformes, de la crise... Mince, nous sommes assez touchés tous par cette morosité, évitons de la transmettre à nos enfants.
Et non, je ne verrai pas le spectacle de mon enfant, je ne pourrais pas participer aux préparatifs... SVP, un samedi de fête pour les enfants !