vendredi 12 mars 2010

Révolution...

Madame Pas Contente


Madame Pas-Contente aujourd'hui c'est moi... C'est peut-être pour cela que j'ai passé volontairement sous silence, la révolution de la semaine à l'école : le changement d'entrée pour les primaires.
Mais là, ras-le-bol, alors voici mon billet d'humeur "personnel" (car je ne parle pas au nom de mes collègues représentants de parent) :
  • OUI les représentants des parents d'élèves que vous avez élus pour vous représenter lors des conseils d'école, pour remonter vos coups de gueule, vos soucis, vos inquiétudes, ont signalé lors du dernier conseil que la sécurité de vos/nos enfants n'était pas assurée à cause des voitures qui entraient et sortaient sans respecter les horaires, comme ils l'ont fait d'ailleurs à chacun des quasi 8 derniers conseils d'école.
  • OUI les représentants des parents ont respecté les règles : on ne parle/n'accuse personne en particulier -que ce soit un élève ou un membre de l'équipe enseignante- lors de ces conseils d'école et pourtant cette demande de respect des horaires pour la sécurité de nos/vos enfants s'adresse tout particulièrement à une institutrice qui est la première à s'écrier qu'elle respecte à la lettre le règlement.
  • OUI les représentants des parents ont proposé une solution : que l'entrée du parking pour les véhicules de l'équipe enseignante se fasse par la grille (privée) du milieu, sous couvert de faire couler par la mairie 2m sur 2 de bitume, et qu'en attendant les règles de circulation sur ce "parking" soient rappelées à l'équipe enseignante.
  • OUI les représentants des parents présents au conseil d'école s'en prennent à chaque fois plein la tête sur ce sujet car NON ce ne sont pas les voitures qui roulent au mauvais endroit au mauvais moment qui sont dangereuses mais vos/nos enfants qui courent devant/derrière la grille (question de point de vue) sans faire attention et sans surveillance.
  • NON les représentants des parents n'ont pas suggéré ce changement d'accès : c'est de l'équipe enseignante que vient l'idée : elle devait parler entre elles en dehors du conseil d'école du problème de sécurité lié à cette cour/parking et proposer une solution.
  • NON les représentants des parents n'étaient pas plus au courant que les parents "lambda" de ce qui allait se passer 2 jours après la tenue conseil.
  • NON la sécurité des enfants n'est pas améliorée compte tenu de la masse de parents/enfants agglutinés sur un même bout de trottoir, ce qui était facilement prévisible !

2 commentaires:

Deborah P. a dit…

On ne fait rien, on ne dit rien, on n'entends rien mais on râle...

Delphine a dit…

:-)