lundi 27 septembre 2010

Hier et demain : l'apprentissage du temps

« Maman, quand est-ce que tu m’emmènes à la danse ? ». « Demain ». Demain ? C’est une notion très compliquée pour un petit enfant de 3, 4 ou 5 ans. Comment allez-vous lui apprendre le passé, le présent, le futur ?

Un calendrier pour comprendre le temps Créez lui son calendrier pour lui apprendre le passé, le présent et le futur. Comme vous avez votre agenda, un enfant a besoin que ses activités, son temps, soient visualisés. Vous l’aiderez considérablement à comprendre ces notions.
Ainsi, vous indiquerez sur ce calendrier, et d’une couleur bien précise, les jours de classe, la danse, le bain… Le week-end se détachera complètement pour que l’enfant sache quand il va aux bébés nageurs, au square…

Une découverte du temps par étapes
C’est à 4 ans que « demain » prend vraiment son sens.
Et c’est à 5 ans que l’enfant comprend « samedi », « dimanche », « le week-end », des temps qu’il peut programmer. Mais il n’a pas encore la notion de « plusieurs semaines », « quand seront les vacances », etc.

Visualiser son programme
Quand votre enfant aura bien assimilé la construction de la semaine, je dirais que c’est à l’entrée au cours préparatoire, vous lui constituerez un agenda mensuel, avec les différents mois. Vous pourrez commencer à y placer les anniversaires, les vacances, les grands rendez-vous. Il est important pour votre enfant de visualiser tout ce programme. Sinon, vous le brouillez à lui dire « demain on fait ceci », « après-demain cela ». L’enfant ne comprend pas. Cela lui donne une impression d’insécurité et il se dit « mes parents ne comprennent pas que tout ça est flou pour moi ».

Pour permettre à votre enfant de bien comprendre le temps - passé, présent et futur - la recette est donc simple : créez-lui un calendrier, un agenda, sur lequel figurent les dates et événements clés. Et tenez parole lorsque vous lui dites « demain, nous ferons ceci ou cela » !
Via Graine de Curieux, par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"

Aucun commentaire: