mercredi 24 novembre 2010

A Lille, à vélo, on croise les autos ;-)

Dur dur de rouler en ville, je parle d'expérience puisque j'aime bien aller bosser à vélo, et que malgré un scrupuleux respect des signalisations, et l'utilisation de la bande cyclable sur tout mon trajet (ou presque) il m'arrive de me faire de sacrés frayeurs (enfin quand je dis "me faire"... c'est plutôt les automobilistes qui me font ces frayeurs !).

Néanmoins, les automobilistes ne sont plus les rois du bitumes, et depuis quelques temps de nombreux efforts sont fait pour simplifier la circulation des vélos en ville.

Tout d'abord, depuis juillet, il est autorisé -à Lille- de rouler à contre-sens, ce qui ne signifie absolument pas comme ma fille le croit, de rouler en marche arrière, mais bien de prendre les sens-interdits (à vélo uniquement !). Bien entendu, il s'agit aux vélos d'être respectueux des automobilistes et de ne pas remonter le sens interdit en plein milieu de la voie ! Et si les premières fois on ne se sent pas très à l'aise sur son vélo dans un sens interdit, on prend vite l'habitude, et on apprécie très vite de "voir venir le danger" plutôt que de sentir les coups d'accélérateurs dans notre dos parce qu'on ne pédale pas assez vite et que ça "énerve" !

Et dorénavant (ça date de mardi !) les vélos pourront tourner à droite sans s'arrêter au feu rouge. Attention, ce passe-droit n'est possible que sur les carrefours autorisés par les maires et identifiés par une nouvelle signalisation... les panneaux ne seront prêts qu'en début 2011, et il faut que ce soit valider par la mairie, alors encore un peu de patience ! (cf article du Figaro)

Attention quand même :
1/ tout n'est pas permis à vélo, et le code de la route s'applique à tous, même aux cyclistes: un stop reste un stop, un feu rouge reste un feu rouge, les piétons sont toujours prioritaires quand ils s'engagent sur les passages piétons, les priorités à droite sont à respecter scrupuleusement, d'autant plus pour les cyclistes !
2/ tout comme un automobiliste, un cycliste peut très bien être verbalisé... et un piéton aussi d'ailleurs (l'amende est de 4€ pour avoir traverser en dehors des clous !)
3/ la vie est le bien le plus précieux, alors respectons nous entre automobilistes, cyclistes et piétons ! et apprenons dès le plus jeune âge à nos enfants les règles de base du code de la route puisqu'elles s'appliquent à tous, qu'on soit automobiliste, cycliste (ou deux-roues en général) ou piéton !

Et n'oubliez pas de vérifier régulièrement que l'éclairage de votre vélo fonctionne parfaitement, d'enfiler un gilet jaune (c'est peut-être moche mais au moins on nous voit !) et un casque (parce qu'on a beau avoir la tête dure, elle ne fait pas le poids contre le bitume !)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je parle par expérience: tous ces droits accordés aux cyclistes ne leur permettent pas d'ignorer les piétons!!!

Déborah