lundi 6 décembre 2010

Où et comment est né l'arbre de Noël ?

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, c'est à la Saint-Nicolas que j'installe le sapin et les décorations de Noël. A partir du 6 décembre il flotte comme un air de fête dans la maison et cela dure jusqu'au 6 janvier, date de l'Epiphanie (la fête des rois et la traditionnelle galette mais ça on en reparlera en temps et en heure !).

Une amie m'a envoyé cette légende sur la naissance de l'arbre de Noël et j'aime beaucoup !

Ce n’est a priori qu’une légende, mais, surtout puisqu’il s’agit d’une légende de Noël, le principal est de retrouver son âme d’enfant et d’y croire. Celle-ci nous ramène en 1510, il y a donc exactement 500 ans.
A cette époque, une des guildes les plus connues à Riga était la Confrérie des Têtes Noires, qui regroupait les jeunes marchants et capitaines de navires arrivés récemment à Riga. Elle tenait son nom de la Maison éponyme, déjà signalée en 1344, où était son siège, maison appelée ainsi en raison de son Saint patron, Saint Maurice d’Agaune qui, avec et ses compagnons coptes venus de Nubie, mourut en martyr dans le Valais vers la fin du IIIe siècle.
En 1510, à l’approche du solstice d’hiver (21 ou 22 Décembre), les membres de la Confrérie partirent dans la forêt pour trouver le plus grand sapin possible, afin de le brûler sur les bords de la Daugava selon la tradition qui voulait que l’on brûle des bûches à l’approche du solstice. Mais comme le sapin qui avait été ramené était vraiment très grand et risquait de mettre en danger les maisons avoisinantes si on le brûlait, les membres de la confrérie se réunirent pour débattre de la conduite à tenir.
Mais, pendant ce temps, des enfants découvrirent l’arbre sur les bords de la Daugava et pensèrent que, s’il était là, c’était parce que c’était un arbre spécial, extraordinaire. Et ils commencèrent à le décorer avec ce qui leur tombait sous la main : des pommes, des noix, leurs gants, des couronnes de fleurs et de baies séchées, etc... Lorsque la nuit tomba, les enfants rentrèrent chez eux, abandonnant l’arbre ainsi décoré.
Lorsque les membres de la confrérie sortirent de réunion, sans avoir pris de décision, l’un d’entre eux s’en alla vers les bords de la Daugava et découvrit le sapin décoré par les enfants, mais, qui plus est, couvert de givre et scintillant dans la nuit. Il alla chercher ses collègues et ceux-ci décidèrent de ramener le sapin. Il fut installé sur la place centrale de Riga, devant l’Hôtel de Ville et la Maison des Têtes Noires et les membres de la confrérie complétèrent la décoration faite par les enfants avec des rubans, des jouets, etc.…
Voyant cela, les habitants déclarèrent : « C’est un arbre de Noel, un cadeau que nous devons perpétuer pour apporter à chacun la joie de Noël ». Ainsi naquit l’arbre de Noël.
Aujourd’hui, une plaque commémore l’emplacement où fut érigé il y a 500 ans le premier arbre de Noël.
Riga, lieu de naissance de l’arbre de Noël - Gilles Dutertre

Aucun commentaire: