lundi 24 janvier 2011

Comparaisons blessantes !

Attention aux comparaisons qui peuvent blesser Bébé !

Exit comparaisons et jugement définitifs

« Ta sœur est tellement plus sage que toi ! » . Et paf ! Prends ça dans les dents ! La comparaison fera-t-elle son petit effet ? … Pas de chance, cette technique a souvent des résultats désastreux. Non seulement elle mine l’estime de soi de celui qui reçoit le message, mais elle excite au plus haut point la rivalité fraternelle, au point parfois de perturber les rapports frères/sœurs pendant des années. Considérer chacun à travers ses différences et donc comme un être unique (avec, certes, ses qualités et ses défauts ! ), c’est vraiment mieux ! Et gare aux « Tu es vraiment nul ! » ou « Tu es pénible depuis ta naissance ! » . Ces étiquettes négatives, qui collent à la peau, encouragent l’enfant à se dire : « Pourquoi essayer de changer, puisque de toute façon je suis comme ça ? » . Pas facile ensuite de redonner confiance à un bout’chou que l’on a dévalorisé !

Rassurez-vous tout de même : rares sont les parents qui n’ont pas dit un jour de « vilains mots » à leurs enfants. « Avoir des mots qui dépassent sa pensée » , ça arrive, et ce n’est pas la peine d’en faire un drame. Tout comme vous demandez parfois à votre bout’chou de demander pardon lorsqu’il fait ou dit quelque chose qui ne vous plaît pas, n’hésitez pas vous aussi à vous excuser si vous eu envers lui des paroles blessantes que vous regrettez. Il vous en sera reconnaissant et vous partirez tous deux sur une excellente base : celle du respect mutuel.
 
article tiré du site Infobébés


Aucun commentaire: