lundi 3 janvier 2011

Les cartes de voeux

    J'avoue, je déteste les voeux par carte électronique, et pire encore les voeux par SMS !

    Je sais, ce n'est pas très écolo, mais j'aime en début d'année envoyer des cartes de voeux papier à tous mes amis, à la famille, à des connaissances qui m'ont particulièrement marqué, que ce soit des personnes que je vois tous les jours, ou d'autres que je ne vois qu'une fois l'an, ou même plus du tout.

    C'est, dans certain cas, devenu mon seul lien avec quelques personnes, car souvent la vie fait qu'on pense aux gens qui nous ont marqué, sans prendre le temps de passer les voir, ou de leur téléphoner (je déteste téléphoner !!!). 

    J'y met tout mon coeur pour trouver une idée, qui soit originale, tout en étant relativement facile à faire (je ne fais pas les choses à moitié : j'en envoie une bonne trentaine !) et peu couteuse. Je pioche mes idées dans les sites de scrapbooking, même si ce n'est pas toujours mon style ! ou en regardant les cartes de Noël déjà toutes faites dans les boutiques. Un impératif : pouvoir insérer une photo ! Et puis je me creuse un peu la tête pour le texte : j'y raconte la vie de la famille durant l'année écoulée, les enfants qui grandissent, les souhaits pour l'année à venir.

    J'ai donné un peu de ce virus à mes enfants, qui cherchent des idées de cartes dans leur tête, leurs magasines ou sur des sites tel que Fête-Enfant ou Tomlitoo ou encore Uptoten !

    J'aime cette tradition des cartes de voeux, dont les origines sont floues (cliquez sur les 3 termes soulignés et vous vous en apercevrez vite !) et ce, même si présenter ses voeux de vive voix vaut tout l'or du monde, au sens figuré mais aussi parfois au sens propre, grâce aux étrennes.

    Tous les ans mon mari me dit que mes efforts ne sont pas couronnés de succès puisque je n'en reçois que 5 grands maximum en retour... mais ce n'est pas pour en recevoir que je les fais, c'est pour le plaisir d'en envoyer !!

    Alors tous, petits et grands, autours d'une table et à vos papiers, vos ciseaux, vos crayons : faites vous plaisir et ce plaisir se communiquera aux personnes qui recevront vos cartes ! Et puis... il vaut mieux une carte de voeux électronique ou un SMS que rien du tout, alors faites comme vous le sentez !

1 commentaire:

Anne-Lise F. a dit…

Je te rejoins à 200% : je suis très old fashioned pour les voeux et je reste très épistolaire !