vendredi 22 février 2013

Spectacle "Beaucoup d'ombre et beaucoup de lumière" le 26/02 au Biplan

Dans le cadre de la programmation Hors les murs du Festival Contes et Légendes 2013 de Marcq-en-Baroeul "Ivresse des mots", je vous conseille le spectacle "Beaucoup d'ombre et beaucoup de lumière" où Etienne Appert joue et dessine.

Pour connaître Etienne, je pense que ce sera un spectacle de qualité ;-) et vous le conseille donc pendant ces vacances hivernales.

Mardi 26 Février à 20h30 et Mercredi 27 Février à 15h et à 20h30, 
au Biplan, 19 rue Colbert à Lille
réservations : 03 20 12 91 11 ou reservation@lebiplan.org
tarif : 6€
A partir de 7 ans
Pensez à réserver !

Beaucoup d’Ombre et beaucoup de Lumière
un spectacle de la compagnie "le théâtre dans les nuages"

Ecrit, interprété et dessiné par Etienne Appert 
Accompagnement artistique de Marc Fiévet
sur une musique de Guillaume Delacourt

Création lumière et technique:  David Boisseau
Durée : une heure et quart
Pour tous les adultes... et leurs enfants (à partir de 7 ans)
Beaucoup d’Ombre et beaucoup de Lumière est un spectacle multidisciplinaire au croisement du théâtre et du dessin. Un homme, seul en scène, raconte alternativement par la parole et par le trait. Il parle des origines du dessin, il dessine les origines de sa parole.
Deux récits s’entrecroisent :
- l’un raconte les origines mythologiques des premiers traits, puisant dans l’imaginaire des contes grecs et japonais. Il est question d’amour, d’ombres données, du premier miroir et de l’identité cachée dans les traits d’un visage.
- L’autre remonte aux origines personnelles du dessin de l’auteur, depuis une carte postale dessinée par son arrière grand père dans les tranchées, jusqu’aux retrouvailles mystérieuses avec ses propres dessins d’enfant.
Les deux récits se font écho et finalement se rencontrent.
Beaucoup d’Ombre et beaucoup de Lumière nous parle de filiation, d’identité, des traces que l’on reçoit et de celles que nous laisserons.
"Pour que la première main trace un jour le premier trait, il a fallu beaucoup d’ombre, et beaucoup de lumière"

Aucun commentaire: